*** Rue Saint-Jacques ***

L'ensemble de la rue Saint-Jacques, classé Monument Historique en 2000, s'étend de la Galerie des Promos (au sud) à la rue Royer Collard (au nord). Coeur historique des Catacombes, c'est en effet ici que l'IGC de Guillaumot réalisa ses premières confortations dès 1777, ce secteur est remarquable pour plusieurs raisons : la qualité de ses consolidations (encorbellement, voûte, ogive) ; la finesse et l'abondance des plaques à inscriptions (localisant les principaux bâtiments d'alors, numérotant les rues de surface, marquant le nivellement). Mais la rue Saint-Jacques est avant tout un axe principal de communication entre d'importants secteurs souterrains (Val-de-Grâce, abri Laval, Hôpital Cochin, galeries de l'Observatoire, Couvent des Ursulines, Salle Z, Tombe Philibert, Cabinet minéralogique,...). Je vous propose de visualiser sur le plan réactif ci-dessous les principales plaques IGC ainsi que les sites historiques souterrains. Si vous souhaitez faire la correspondance avec le Paris de surface au moment où furent entrepris ces travaux de consolidation : cliquez ici pour visionner le plan réactif de 1789 ; cliquez ici pour celui de 1839.

" Pour aller plus loin " : les plaques IGC témoignent du passé tumultueux de la Capitale. Ainsi, au cours de la Révolution Française, toutes les plaques portant la mention "St" et la fleur de Lys royale furent retouchées. Le "st" fut rétablit par endroit, après la révolution.

Galerie photo annexe
Une des première confortations effectuées par l'IGC (en 1777 sous Guillaumot) 82ème confortation sous Guillaumot ; remarquez le "8" typique de la fin du 18ème siècle. Confortation en encorbellements et superbe plaque sous la rue Saint-Jacques ("13 R" <= > 1805)
plaque portant dâte et ordre de confortation en angle de pilier de consolidation (plaque calcaire sur pilier en meulière)

cliquez ici cliquez ici cliquez ici cliquez ici cliquez ici cliquez ici cliquez ici secteur Cochin cliquez ici cliquez ici cliquez ici clique ici clique ici cliquez ici cliquez ici cliquez ici cliquez ici