Le secteur de la Porte d'Ivry est à la croisée des exploitations du 13ème arrondissement et d'Ivry sur Seine. Les bouleversements liés aux travaux d'urbanisme moderne, en particulier le percement du périphérique, ont eut raison des liaisons qui existaient vraissemblablement dans le passé. Cependant, il subsiste encore aujourd'hui quelques rares tronçons isolés.

1) Réseau du stade de la Porte d'Ivry (Paris 13ème)

Il ne reste aujourd'hui accessible de ce réseau que la partie nord-ouest de celui-ci ; une coupure par injection en est la cause (injection nord-est, à proximité du pse).

Plan du réseau

L'essentiel du tronçon aujourd'hui visitable correspond à une ancienne galerie d'exploitation longeant la limite sud du front de taille calcaire. Il reste peu de traces des hagues et bourrages édifiées par les carriers du fait des consolidations ultérieures entreprises par l'IGC à partir de la fin du 19ème siècle ; elles avaient pour but de consolider les soubassements d'une ancienne voie de chemin de fer secondaire qui passait juste au dessus. Quoiqu'il en soit, il s'agit d'un maçonnage peu esthétique ou alternent de simples murs droits avec des voûtes souvent bétonnées. Signalons cependant la présence d'un beau puits maçonné circulaire et d'une série de numéros peints en noirs coincidant avec ceux des habitations privées de surface. Deux châtières ont été percées vers le sud afin d'atteindre les galeries d'exploitation de l'ancien grand réseau (sans succès pour le moment).

Galerie photo

Base du puits maçonnée numérotation peinte couloir maçonné
murs et voûte maçonnés Puits maçonné vu du dessous galerie aux 2 murs maçonnés

2) Le réseau Boutroux

Il s'agit d'un réseau qui se développe sur 300 mètres, en partie sous la rue Boutroux. Il se compose : d'une galerie de carrier à hagues et bourrages longeant un ancien front de taille ; d'une galerie de recherche rectiligne, confortée (par l'IGC) à l'aide de murs droits à joints cimentés. La galerie d'exploitation présente par endroit de belles hagues ; certains piliers à bras sont même numérotés (numérotation rouge peinte). L'escalier d'accès en colimaçon présente la particularité d'atteindre au niveau le plus bas un collecteur d'orage ; je déconseille donc vivement de s'y aventurer, particulièrement par temps orageux.

plan sommaire du réseau Boutroux

Galerie photo

galerie d'exploitation à hagues et bourrages longeant le front de taille (àgauche) galerie d'inspection confortée (murs droits à joints cimentés)
puits de service à échelon sous la rue Boutroux accès vers les carrières à partir de l'escalier en colimaçon