Les puits à eau

L'IGC procéda à l'aménagement de toute une série de puits à eau afin :
- d'assurer à leurs équipes un approvisionnement sûre en eau ;
- d'évacuer l'eau des galeries ;
- de surveiller le battement du niveau des nappes phréatiques.

Des échelles d'étiage plongeaient ainsi dans la nappe ; à l'aide d'un petit escalier d'accès, on effectuait un relevé précis du niveau et on réalisait un suivit régulier tout au long de l'année. Il y aurait au moins 5 puits de ce type : 2 rue Notre-Dame-des-Champs ; 1 au niveau de la Fontaine des Chartreux ; 1 sous l'Hôpital Cochin (Fontaine des Capucins) ; 1 au niveau de l'ossuaire officiel.

Echelle d'étiage plongeant dans la nappe (Bar des Rats) Détail de cette même échelle d'étiage Bassin de la Fontaine des Chartreux ; l'échelle d'étiage, non visible ici,  est sur la gauche
escalier plongeant dans les eaux claires de la nappe (Fontaine Sainte-Marie) Une équipe de passionnés posant en ce lieu chargé d'histoire (Fontaine Sainte-Marie) escalier en colimaçon plongeant dans  la nappe (fontaine Sainte-Marie)
La Fontaine Sainte-Marie vue de l'extérieur échelle d'étiage, en arrière (fontaine Saint-Marie)
sommet de l'échelle d'étiage de la Fontaine Saint-Marie échelle d'étiage de la Fontaine des Chartreux