~~~ Le 12ème arrondissement ~~~

Les carrières du 12ème arrondissement sont, géologiquement, à rattacher à celles du plateau de Gravelle et de Charenton. Des nombreuses exploitations de calcaire grossier passées, il ne subsiste plus aujourd'hui que 2 petits réseaux isolés. Afin de sécuriser les soubassements des lignes métropolitaines, l'IGC a procédée à de grossières confortations au début du 20ème siècle : murs maçonnés droits souvent en meulière ; piliers à bras de confortation ; déchets de comblement en arrière ; voûtes bétonnées. L'IGC n'a pas laissée ici de plaques indicatives.

Le réseau Daumesnil

Il s'agit du plus vaste et du plus intéressant réseau du 12ème arrondissement : il totalise en effet 500 mètres. Il se compose d'une galerie rectiligne centrale avec murs droits de confortation IGC. Les autres galeries longent un ancien front de taille et sont stabilisées de l'autre côté par un système de hagues et piliers à bras qui maintiennent les déchets de comblement. Au niveau des curiosités il faut citer : un puits de service maçonné ; un puits à eau ; un puisard ; un beau front de taille ; une pollution hydrocarburée vraissemblablement dut à une fuite de cuve.

carte du réseau Daumesnil

Galerie photo

puits de service maçonné galerie rectiligne à murs maçonnés droits en meulière piliers à bras et déchets de comblement Beau front de taille (àdroite) Xavier sous une voûte de confortation bétonnée puits à eau Puisard à proximité d'un front de taille

Le réseau Dugommier

Il s'agit d'un microréseau d'une centaine de mètres de longueur. L'accès se fait par un puits de service carré bétonné. L'unique galerie est confortée par de massifs murs droits maçonnés en meulière ; elle s'arrête nette dans la masse calcaire.

Carte du réseau Dugommier

Galerie photo

Galerie de circulation avec murs droits maçonnés en meulière Etis à la base du puits de service puits de service bétonné et carré