Napoléon, les derniers témoins Bibliographie

Beaucoup d'informations contenus sur ce site ont été tirées des ouvrages suivants, avec par ordre de préférence :

Auteurs et directeurs : Gilles Thomas & Alain Clément
Titre : L'Atlas du Paris souterrain
Éditeur : Parigramme, 2001
Description : 200 p. : cartes ; 32 x 26 cm
Notes : Bibliogr. p. 198
Résumé : Ce titre constitue à ce jour la meilleure référence en matière de Catacombes de Paris. Sous la direction du brillant Gilles Thomas, chaque aspect des souterrains est ainsi traité : la géologie du Bassin parisien, les carrières, leur histoire, leur exploitation, leurs usages, les cryptes, les Catacombes, l'eau, les égouts, les réseaux ferroviaires en sous-sol. Les photos, coupes, documents historiques, cartes, et commentaires sont denses et omniprésents. Pour la première fois sont présentés au public des sites souterrains rares et peu accessibles, plans et photos à l'appui. Inutile de vous préciser que les 298 Francs que vous y mettrez ne seront pas regrettés.

Auteurs : Ania Guini-Skliar, Marc Viré, Jacqueline Lorenz et al.
Titre : Les souterrains de Paris : les anciennes carrières souterraines
Éditeur : Cambrai (Nord) : Nord Patrimoine, 2000
Description : 192 p. : cartes ; 22 x 16 cm
Collection : Espaces souterrains
Notes : Bibliogr. p. 183
Résumé : Après un bref aperçu du site géologique de Paris, décrit les techniques d'exploitation des carrières de calcaire et de gypse, aborde l'histoire des carrières, la sécurité des carrières, l'utilisation des vides (catacombes, abris, notamment) et montre que l'archéologie souterraine est une nouvelle dimension de l'histoire d'une ville. Un livre moderne qui fourmille de photos et qui est vraiment axé sur l'exploitation des carrières, le rôle de l'IGC, les réutilisations des cavités.

Auteur : Saletta, Patrick
Titre : A la découverte des souterrains de Paris
Patrick Saletta Éditeur : Antony : SIDES, 1990
Description : 336 p.
Résumé : Les carrières souterraines, les Catacombes, l'eau à Paris, ses égouts. Beaucoup de photos, des plans sommaires de réseaux, des informations complètes. Un livre agréable à lire où on apprend beaucoup.

Auteur : Suttel, René
Titre : Catacombes et carrières de Paris : promenade sous la capitale
René Suttel Éditeur : Paris : Picard, 1986
Description : 224 p. : ill. ; 24 cm
Résumé : les Catacombes de Paris vues par un passionné qui parcourt les lieux depuis les années 40. Quelques plans forts intéressants des années 43-45 ; l'historique est bon et donne un réel aperçu du réseau et de ses activités au cours du 20ème siècle..

Auteur : Gérards, Emile
Titre : Paris souterrain => voir Chapitre Carrières et Catacombes
Emile Gérards Éditeur : Paris : DMI, 1999
Description : 667 p. : pl. ; 26 cm
Notes : Réimpr. de l'ed. de Paris : Garnier, 1908
Résumé du chapitre : des montagnes d'informations sur les activités de l'IGC et ses travaux de confortation, l'évidement des cimetières parisiens, les Catacombes de Denfert...Beaucoup de chiffres, d'anecdotes, de faits historiques forts riches et intéressants, malgrés une présentation austère. Ecrit au début du 20ème siècle, à la fin des grandes périodes d'activités de l'IGC, ce livre offre l'intéret d'être en prise directe avec ce passé aujourd'hui révolu.

Auteur : Héricart de Thury
Titre : Description des Catacombes de Paris (préface de Marc Viré)
Réédition du C.T.H.S. 2000 (paru en 1815)
Résumé : Ce livre est consacré aux Catacombes officielles, de Denfert. Après une exhaustive étude historique sur les Catacombes de par le monde, l'auteur détaille les différentes caractéristiques lithologiques des couches géologiques en sub-surface de Paris. Une trop rapide description des activités et équipes de l'IGC est entreprise. Héricart de Thury nous fait ensuite une visite détaillée des Catacombes de Denfert avec ses curiosités.
Ce livre est avant tout un témoignage historique d'un des acteurs principal de la construction des Catacombes de Paris ; 50 % des descriptions qu'il fait des lieux sont malheureureusement, aujourd'hui caduques, du fait des bouleversements géotechniques survenus durant ses deux derniers siècles.