Bagneux ANPECliquez ici pour visionner la carte

Parceque situés à l'aplomb d'anciennes voies publiques, certains tronçons souterrains furent ici particulièrement consolidés (ce sont les galeries rectilignes à murs droits maçonnés). Toute la commune de Bagneux est en effet souminée par d'anciennes exploitations à hagues et bourrages, exploitation localement sur 2 voire 3 niveaux. Les galeries sont donc ici basses, tortueuses, et en phase d'écroulement en leur extrémité. On rencontre régulièrement d'anciens puits d'exploitation (APC), aujourd'hui comblés ; ils sont reliés entre eux par d'anciennes galeries de carriers. Ces galeries sont soit aménagées au sein des déchets de comblement (hagues et piliers à bras les maintiennent), soit longent l'ancien front de taille. Toutes ces anciennes exploitations sont reliées entre-elles par des galeries d'inspection rectilignes maçonnées (IGC ?). Signalons la présence d'une galerie de recherche IGC entaillée le long du front de taille en 1855 ; plaques indicatives de rue et piliers de consolidation carrés portent dâte et numérotation ; ils ne sont pas sans rappeller les Catacombes de Paris ici toutes proches. Signalons également la présence d'un étrange puits de service carré avec petits paliers hélicoïdaux menant sous les tables d'une cantine d'entreprise. L'autre élément intéressant est constituée par la présence d'une rare pente douce ; 100 mètres d'un effort en légère montée conduisent vers la sortie. Signalons l'existence localisée d'une numérotation de rue (peinte grossièrement en rouge).

Galerie photo

Puits d'accès à palier puisard Grille à la base du puits d'accès Périlleux puits carré à échelons et paliers hélicoidaux concrétions Au débouché du puits hélicoidal Piliers à bras devant front de taille Pilier à bras devant hagues Nom de rue peinte [photo Titan] Pente douce [photo Titan] Inscription de rue IGC [photo Titan] Datation IGC [photo Titan]